FMT mag sept./oct./nov. 2011

Efficacité des techniques de pression effectuées par le dispositif médical MyoDk, sur les épicondylalgies

La tendinopathie des épicondyliens ou encore appelée « tennis elbow » ou épicondylite, correspond à une lésion tendinopériostée de l’insertion du tendon commun des épicondyliens constituée de l’extensor carpi radialis brevis (ECRB) et de l’extensor digitorum communis (EDC). Il s’agit d’une pathologie de surutilisation sportive, professionnelle ou de loisirs. On peut y rattacher les lésions post traumatiques. C’est de loin la cause la plus fréquente des épicondylalgies. L’incidence annuelle de la TE dans la population générale est estimée entre 1 et 3% [1-3]. Elle peut impliquer 11% des professions impliquant des taches répétitives avec contraction des muscles épicondyliens [4]. le risque augmente avec l’âge, le sexe féminin, et le nombre d’années d’exposition [1, 3, 4]. Le pic d’incidence se situe entre 40 et 50 ans [2]. L’étiopathogénie n’est pas complètement élucidée. Aucune réaction inflammatoire histologique n’a pu être mise en évidence chez les patients opérés d’une TE chronique rebelle au traitement médical. Le terme de tendinose semble plus approprié pour la phase chronique. De nombreuses prises en charge médicamenteuses (per os, injections, transcutanées,…) ou physiques (manuelles ou instrumentales) ont été étudiées. Les études s’étant penchées sur leur efficacité se sont heurtées à des problèmes méthodologiques notamment pour tout ce qui est des thérapies physiques où le placebo est difficile à constituer. La pression sur les tendons semble apporter des résultats sur la douleur. Cependant les études cliniques évaluant l’efficacité des techniques de pression présentent rarement des protocoles permettant de quantifier la pression. Les modalités d’exécution peuvent donc varier selon l’exécutant ou même d’un thérapeute à un autre (variabilité intra et inter observateur). L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité de la pression sur les tendinopathies des épicondyliens latéraux au moyen de la modélisation d’un dispositif médical MyoDavKor® permettant de mesurer les pressions....

Télécharger (PDF, 1.29MB)